Mycose vaginale chez la femme : Causes, symptômes, traitements et transmission

Tout savoir sur la mycose vaginale chez la femme

Chez les femmes, les mycoses vaginales font partie des infections les plus répandues. Leurs symptômes sont assez dérangeants au quotidien. C’est la raison pour laquelle une prise en charge rapide est généralement recommandée en cas de mycose vaginale. Vous souhaitez en apprendre plus sur cette infection du vagin ? Découvrez ici les causes, les symptômes, mais aussi les traitements qui marchent le mieux.

Quelles sont les causes de la mycose vaginale chez la femme ?

Dans de nombreux cas, la mycose vaginale est une maladie causée par un champignon communément connu sous le nom de Candida Albicans. En effet, même si ce dernier est naturellement présent chez chaque femme, son augmentation peut être à l’origine d’une infection telle que la mycose. En dehors, de cette multiplication du Candida, l’infection peut avoir de nombreuses autres causes. Il peut par exemple s’agir :

  • De certaines irritations,
  • De la consommation de certains médicaments,
  • D’une immunité défaillante,
  • D’un déséquilibre hormonal,
  • L’usage de tampons, etc.

Ces derniers représentent des facteurs de risque surtout lorsqu’ils ne sont pas régulièrement changés. Pour ce qui est du déséquilibre hormonal, il peut être dû à la prise d’une pilule visant à vous éviter de tomber enceinte, une hyperglycémie, des perturbations liées aux menstruations, etc. 

Quelles sont les causes de la mycose vaginale chez la femme ?

Les femmes atteintes d’un cancer ou du SIDA sont également plus exposées au risque de mycoses vaginales. Celles qui consomment des médicaments comme certains antibiotiques peuvent aussi avoir plus de chances de contracter cette infection vaginale. Quant aux irritations qui peuvent être à l’origine du mal, elles peuvent provenir d’une hygiène intime inadaptée, du port de sous-vêtements inadéquats, etc.

Il convient aussi de souligner qu’à l’inverse de ce que l’on pourrait penser, la mycose vaginale se transmet rarement par le biais de relations sexuelles.

Quels sont les symptômes de cette infection du vagin ?

Plusieurs symptômes peuvent alerter sur la présence ou non d’une mycose vaginale chez la femme. Au nombre des plus répandus, on a notamment des démangeaisons très fréquentes et des taches rouges localisées sur la vulve et le vagin. De même, il n’est pas rare que ce problème de santé se manifeste sous la forme de pertes vaginales. Ces dernières peuvent être jaunes ou blanches et elles ont généralement la consistance du lait caillé et une odeur désagréable.

Les femmes atteintes par une mycose vaginale peuvent également avoir une inflammation de leur vulve ou de leur vagin. Ce qui entraîne des douleurs au moment d’uriner ou d’avoir des rapports sexuels. Si vous ressentez l’un ou l’autre de ces symptômes, et que vous avez une bonne relation de couple avec votre partenaire, n’hésitez surtout pas à en discuter. 

Quel traitement adopter en cas de mycose vaginale chez la femme ?

Quel traitement adopter en cas de mycose vaginale chez la femme ?

Connaître les causes et les symptômes d’une mycose vaginale permet d’envisager les meilleurs traitements pour en venir à bout. Pour cela, l’un des meilleurs conseils consiste à consulter aussi vite que possible un professionnel de la santé et plus précisément un gynécologue. Ce dernier effectuera quelques examens pour réellement s’assurer de la nature du champignon qui est à l’origine de votre problème de santé.

Une fois que le diagnostic est posé par le gynécologue, ce dernier peut vous recommander deux types de traitements : oral ou local. Dans le cas d’un traitement oral, il vous sera demandé de prendre certains médicaments antifongiques. Quant au traitement local, il est le plus courant. Il consiste à passer une crème adaptée, ou à insérer des capsules ou des ovules dans votre vagin. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

À voir aussi

Guérison de la maladie de Ménière : mon expérience

Comment guérir de la maladie de Ménière ?

Vieille maladie du XIXe siècle, la maladie de Ménière est caractérisée par des troubles de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *