Symptôme ovulation : signes pour savoir que vous ovulez

Quels sont les symptômes de l’ovulation chez la femme

L’ovulation est un phénomène normal du cycle menstruel chez la femme. Il correspond à la période où les ovaires libèrent l’ovule. Mais ce phénomène ne se traduit pas uniquement par la libération de l’œuf. D’autres symptômes physiologiques peuvent l’accompagner. Que vous souhaitiez tomber enceinte ou pas, il peut être intéressant de savoir les repérer. Voici donc un point sur les symptômes de l’ovulation.

La température corporelle

Même si toutes les femmes ne parviennent pas à le percevoir, la température corporelle change légèrement au cours de l’ovulation. Ce changement, symptôme de l’ovulation, se traduit par une baisse de la température au début de l’ovulation puis une hausse après l’ovulation. Ce phénomène cyclique se produit généralement 12 à 16 jours avant l’arrivée des menstrues. Pour suivre votre température de façon précise, vous pouvez la mesurer au réveil même avant de sortir du lit. Établir une courbe de température vous permettra de connaître avec précision votre période de fécondité.

Symptôme ovulation : odorat développé

Si vous êtes très observatrice, vous remarquerez qu’à des moments donnés, vous percevez les odeurs plus que d’habitude. Cela ne devrait pas vous étonner. Si vous faites bien vos calculs, il existe de fortes chances que vous soyez féconde. De façon générale, les femmes ne lient pas souvent ce sens de l’odorat affiné à l’ovulation.

La glaire cervicale

La glaire cervicale est une sécrétion visqueuse qui est secrétée dans le col de l’utérus. Elle immobilise les spermatozoïdes en les empêchant de traverser le col de l’utérus. Au cours de l’ovulation, la glaire se transforme. Elle devient :

  • Plus transparente ;
  • Plus abondante
  • Plus gluante.

La libido, symptôme d’ovulation

Au cours du cycle menstruel, il arrive un moment chez la femme où la libido monte. Si c’est le cas chez vous, alors il s’agit d’un autre symptôme de l’ovulation. Pendant ce laps de temps, l’actualité sexuelle augmente de 24% et la femme est très féconde.

Le spotting

Le spotting correspond à de légers saignements vaginaux qui peuvent survenir avant les menstrues. Ces saignements ne sont pas du tout important, parfois il peut s’agir juste de petites taches brunes. Cela est dû à l’effet de la progestérone sur la paroi de l’utérus. Une fois produit, il provoque un épaississement de la paroi utérine qui sera évacuée pendant les règles. Lorsque le taux de progestérone est relativement bas, de taches roses ou brunes apparaissent pendant l’ovulation.

La position du col de l’utérus

Cela peut paraître incroyable, mais faire une expérience vous permettra d’en avoir la certitude. La phase de l’ovulation peut être décelée grâce un autre symptôme important : le changement de position du col de l’utérus. Bien évidemment, la position du col de l’utérus n’est pas la même dans la période où l’œuf est libéré. Pour le vérifier, vous pouvez procéder en mettant le doigt dans le vagin dans une position accroupie. Si vous êtes en phase d’ovulation, alors le col doit être haut, droit et ouvert. Cependant, il faut noter que ce symptôme n’est pas présent chez toutes les femmes.

Une poitrine lourde

La présence des règles n’est pas le seul phénomène cyclique où les seins prennent du volume. La période de l’ovulation occasionne également une lourdeur au niveau de la poitrine. Pour ce symptôme d’ovulation, les seins sont cependant moins douloureux que s’il s’agissait de vos menstrues.

Des douleurs abdominales ?

Ce symptôme n’est pas commun à toutes les femmes. Il peut arriver que deux semaines avant l’arrivée des menstrues vous ressentez des douleurs ou des crampes au niveau de l’abdomen. L’expulsion de l’œuf des ovaires est à l’origine de cette douleur. Inutile donc de paniquer !

Pourquoi savoir repérer les symptômes de l’ovulation ?

Cela peut sembler parfois banal, mais il est important pour une femme de savoir reconnaître les symptômes d’une ovulation. En effet, il peut arriver qu’un cycle se poursuit sans qu’il y ait d’ovulation. On parle dans ce cas d’anovulation. Ce phénomène peut être définitif ou temporaire selon le cas. Une anomalie de l’ovulation est aussi l’une des pathologies qui nécessitent que vous suiviez votre cycle menstruel de près. Et connaître les symptômes qui signalent que vous êtes en phase d’ovulation, vous permettra de détecter une anomalie et de consulter au plus vite.

Articles similaires

À voir aussi

Toux grasse bébé : essentiel à savoir et traitement

Comment soulager la toux grasse chez votre bébé ?

Pendant l’hiver, les nourrissons constituent les principales proies des virus. Il n’en faut donc pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *