Déménager à La Réunion : préparation, démarches, conseils

6 conseils pour réussir son déménagement à La Réunion

Chaque année, de nombreuses familles de métropole choisissent de déménager et d’établir domicile dans les DOM-TOM, plus précisément à La Réunion. Loin d’être une opération facile, déménager avec ou sans enfants pour cette île de l’océan Indien n’est pas à prendre à la légère. Il faut tout prévoir afin d’éviter toute déconvenue. Voici 6 conseils pour vous aider à réussir votre déménagement à La Réunion.

Choisissez une agence de transport maritime pour votre déménagement à La Réunion

Pour un déménagement si lointain, il est nécessaire de sélectionner avec soin le mode de transport de vos effets personnels.

Transport maritime VS transport aérien

Pour le transport de vos bagages lors d’un déménagement à La Réunion, vous avez deux possibilités : le transport maritime ou celui par avion. Bien que certains choisissent le transport aérien, la plupart des familles préfèrent le bateau. Et pour cause, il permet de déménager plus d’effets personnels que l’avion et revient beaucoup moins cher. Il faudra juste attendre quelques semaines pour recevoir vos affaires à destination, avec le bateau alors que l’avion prend moins de temps.

Déménagez vos affaires sereinement vers La Réunion

En choisissant le transport maritime, ce qu’il faut savoir sur le déménagement à La Réunion est que vous pouvez transporter différents types d’effets personnels. Non seulement vos affaires seront stockées dans un conteneur, mais votre voiture pourra également y trouver une place. Si vos effets personnels ne peuvent pas remplir un container entier, le groupage maritime vous permettra de réaliser des économies en les stockant dans le conteneur avec d’autres colis de personnes effectuant le même déménagement que vous.

Selon le contrat établi avec le transitaire, il sera possible de charger votre conteneur et de procéder à l’enlèvement de votre voiture chez vous pour plus de facilité. Une fois à La Réunion, vous pouvez choisir d’acheminer vous-même vos bagages vers votre domicile ou de laisser cela à la charge de votre transitaire.

Par ailleurs, vous pouvez vous charger des formalités administratives qu’implique un déménagement à La Réunion ou déléguer cette tâche à la société de transit. Un point important pour les parents qui pourraient avoir beaucoup de bagages : assurez-vous de prendre contact avec votre transitaire au moins 15 jours avant le départ pour un service de qualité.

Déménagez vos affaires sereinement vers La Réunion

Informez-vous sur la vie à La Réunion

S’installer dans un département d’outre-mer tel que La Réunion constitue un nouveau départ pour bon nombre de Français. Cela demande un minimum de préparation pour réussir ce projet de déménagement. Avant toute chose, vous devez donc vous renseigner sur tout le nécessaire à savoir sur l’île, tel que :

  • les habitudes des habitants,
  • le coût et le cadre de vie,
  • le climat,
  • les opportunités d’embauche.

Une visite sur les lieux avant le déménagement vous permettra de mieux vous imprégner de la vie qui s’y mène.

Définissez vos besoins en termes de déménagement

Un point indissociable à tout projet est la définition des besoins pour sa réalisation. Vous devez donc identifier ce dont vous aurez besoin pour votre déménagement. Quels types de vêtements emporter ? De quels appareils aurez-vous besoin ? Quels contrats faudra-t-il résilier en métropole et lesquels faudra-t-il souscrire à La Réunion ? Quels achats seront faits sur place ? Faudra-t-il un déménagement maritime ou par avion ?

Posez-vous toutes les questions nécessaires sur vos besoins pendant votre déménagement et une fois dans votre nouvelle habitation. Une fois sur place, il sera intéressant pour vos enfants de garder le contact avec leurs anciens amis pour ne pas se sentir seuls les premiers jours.

Établissez votre budget de déménagement

Après avoir défini vos besoins, les dépenses à réaliser vous apparaissent plus claires. Une liste du nécessaire accompagné des frais qui s’imposent vous permettra d’établir votre budget. À cela, s’ajouteront le devis qui vous sera fourni par la société de transport maritime de vos biens vers La Réunion, les droits de douane à l’exportation et à l’importation et les autres formalités payantes nécessaires. Vous devrez aussi prévoir les frais d’assurance de vos biens en cas d’incident.

Préparez vos documents pour déménager à la Réunion

Pour réussir votre déménagement à La Réunion, vous devez préparer certains documents qui seront utilisés pour les formalités douanières. Il s’agit notamment d’une pièce d’identité, d’un certificat justifiant votre changement de domicile, d’une attestation indiquant votre nouvelle adresse, d’un avis d’imposition de métropole et d’un inventaire détaillé de vos biens. Ces documents s’appliquent au déménagement de vos effets personnels. Si vous souhaitez transporter votre voiture, il vous faudra fournir la carte grise et un certificat de non-gage. Si le véhicule est gagé, une autorisation de sortie du territoire sera nécessaire. Elle sera fournie par votre organisme de crédit.

Emballez et expatriez vos affaires

Lorsque tout est fin prêt pour votre déménagement à La Réunion, il ne vous reste qu’à emballer vos affaires et à les expatrier. Le choix d’emballages résistants assurera la sécurité de vos biens. Les cartons bien scellés avec du ruban adhésif devront protéger vos effets personnels de l’humidité. Soyez donc méticuleux sur cette étape pour éviter la dégradation de vos affaires.

Il sera utile de renseigner les contenus des cartons afin de les identifier facilement. Une distinction sera apportée aux boîtes contenant des objets fragiles pour qu’elles soient manipulées avec délicatesse par les déménageurs.

Articles similaires

À voir aussi

Ouvrir une MAM : procédure légale et conseils pratiques

L’essentiel à savoir avant de se lancer dans l’ouverture d’une MAM

Pour toute nourrice agréée, exercer sa profession hors de son domicile en compagnie d’autres collègues …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *