Qu’est-ce que le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Qu’est-ce que le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Les enfants, surtout les nourrissons, sont des êtres fragiles qui ont des besoins vraiment particuliers. Ils doivent être traités de manière minutieuse avec beaucoup d’attention, et c’est là qu’intervient l’auxiliaire pour la puériculture. Ce professionnel de la santé apporte des soins élémentaires relatifs au bien-être et au confort des nouveau-nés et des enfants âgés jusqu’à 6 ans. Il s’agit d’un métier où le chômage est quasi inexistant. D’ailleurs, depuis quelques années, les offres d’emploi auxiliaire de puériculture ne cessent d’augmenter. Vous avez donc l’assurance de vous faire embaucher rapidement en suivant une formation d’auxiliaire de puériculture. Découvrez ici toutes les informations sur ce métier riche et passionnant.

Quelles sont les missions d’un auxiliaire de puériculture ?

Comme vous l’avez déjà compris, la principale fonction de l’auxiliaire de puériculture consiste à prendre soin des jeunes enfants dans les activités de la vie quotidienne, et ce, de la naissance à l’adolescence. Cet expert des soins d’enfants se doit aussi d’entretenir l’environnement immédiat des nourrissons ainsi que des matériels de soins et ludiques. Une autre tâche de ce professionnel est de réaliser des activités d’éveil, de loisirs et d’éducation.

De façon générale, l’on peut ainsi dire que les missions de l’auxiliaire de puériculture portent sur le soin ou l’éducation dans le but d’assurer le bien-être de l’enfant. Toutefois, il est important de préciser qu’il s’agit ici d’une vue d’ensemble des missions de l’auxiliaire de puériculture. La spécificité des tâches dépendra surtout de l’établissement dans lequel elle exerce son métier.

Où exercer le métier d’auxiliaire de puériculture ?

En fonction de l’établissement dans lequel exerce l’auxiliaire de puériculture, son rôle peut varier. Ainsi :

  • En crèche ou halte-garderie, il s’occupe d’un groupe d’enfants pour les accompagner à apprendre les gestes de la vie quotidienne, l’autonomie, la socialisation, etc. ;
  • En maternité, l’auxiliaire de puériculture intervient en salle de naissance pour aider le personnel soignant et aider les parents durant leur séjour sur place ;
  • En milieu hospitalier, il veille à l’état de santé des enfants hospitalisés, contrôle les paramètres vitaux et participe aux soins du quotidien ;
  • En service de protection maternelle et infantile, l’auxiliaire de puériculture participe aux soins avec l’infirmière puéricultrice, assiste le pédiatre, accueille les parents, veille à la propreté des lieux et du matériel ;
  • En structure pour enfants en situation de handicap, il veille à leur bien-être et leur confort, participe aux repas et activités d’éveil, participe à la réalisation des soins médicaux, etc.

Quelle formation pour exercer le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Quelle formation pour exercer le métier d’auxiliaire de puériculture ?

Si vous voulez exercer le métier d’auxiliaire de puériculture, vous devez avoir un Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture ou DEAP. Ce dernier s’obtient à l’issue d’une formation en Institut de Formation des Auxiliaires de Puériculture (IFAP). Pour suivre cette formation, vous devez participer à un concours qui est organisé chaque année.

Le concours est composé de 3 épreuves de sélection, dont deux écrits d’admissibilité à savoir un test de culture générale et des tests d’aptitudes ainsi qu’une épreuve orale d’admission. Les matières des épreuves tournent autour du programme de l’ancien BEP carrières sociales et sanitaires.

Bien avant de passer le concours, vous devez suivre une formation qui se déroule pendant 10 mois et qui totalise 1435 heures d’enseignement dans les instituts, additionnées de 24 heures de stage pratique. Cette formation comprend 8 modules théoriques permettant d’acquérir les 8 compétences permettant ensuite d’exercer le métier.

Pour ce qui est des 24 heures de stage, elles correspondent à 6 stages à effectuer dans le milieu professionnel : crèche, maternité, service de pédiatrie, etc.

Quels sont le salaire et les possibilités d’évolution professionnelle de l’auxiliaire de puériculture ?

En tant qu’auxiliaire de puériculture, la rémunération en début de carrière est de 1537 euros en 2019. Il s’agit du salaire brut et vous pouvez également percevoir des primes et des indemnités. Ce montant peut s’élever jusqu’à 3299 euros en fin de carrière si vous exercez dans le secteur privé. Notons que de 2019 à aujourd’hui les choses ont beaucoup évolué ainsi que les montants.

Sur le plan professionnel, il existe de nombreuses passerelles vous permettant d’évoluer. Après 3 ans de service, vous pouvez concourir pour la formation d’infirmière ou pour le diplôme d’éducatrice de jeunes enfants. Il est également possible d’obtenir le diplôme d’aide-soignant.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

À voir aussi

Déménagement en Angleterre : bien préparer vos enfants

Comment préparer votre enfant à un déménagement en Angleterre ?

Vous envisagez d’emménager en Angleterre avec votre famille ? Le fait de s’implanter dans un …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *