Donation, succession, héritage... pensez à l'or pour vos enfants

Investir dans l’or : l’idéal pour créer l’héritage de vos enfants

L’avenir des enfants est une chose cruciale pour tous les géniteurs. Pour cela, plusieurs d’entre eux s’emportent par le besoin d’investir pour créer un héritage pour leur progéniture. Certains parents investissent dans l’immobilier, d’autres en bourse. Mais, pourquoi ne pas penser à l’or ? Voici alors quelques points qui pourront vous convaincre de choisir l’or comme objet d’investissement.

Pourquoi investir dans l’or ?

L’or est considéré comme une monnaie internationale d’échange. Sa valeur peut changer d’un pays à un autre. Pour faire un investissement rentable sur l’or, il faut suivre l’évolution du cours de l’or. Que vous soyez novice ou professionnel, vous pouvez vous fier à Joaillerie David, une boutique située au centre de Bruxelles et spécialisée dans l’achat et la vente de pièces d’or, mais aussi de lingots d’or, de diamants et de montres. Avec plus de 30 ans d’expérience, Joaillerie David est aussi l’un des rares points de vente de Bruxelles où vous avez le cours de l’or belge en temps réel. Alors, pour revenir au sujet, investir dans un métal précieux et très recherché comme l’or présente de nombreux avantages pour le futur de vos héritiers.

Un meilleur refuge pour la richesse

L’or représente une grande réserve de monnaie et un métal précieux d’échange. C’est un produit financier rare et n’ayant jamais connu de faillite.  Ainsi, il est toujours valorisé et sa demande sur le marché devient de plus en plus forte au fil du temps. Autrement dit, vous pouvez acheter un lingot d’or aujourd’hui, cela conservera sa valeur même après votre décès.

C’est une monnaie qui ne change pas, un produit qui ne périt pas et il est accepté sur tous les marchés monétaires, quelle que soit sa forme. En tant que père ou donateur, accumuler du métal d’or, représente une assurance pour la survie de votre famille. Vos fils pourront en faire usage pour leurs projets familiaux ou personnels.

Idéal pour se protéger de l’inflation

Les billets et pièces sont créés au jour le jour. Cette création infinie de monnaie permet de s’en servir chaque fois que le besoin se fait sentir. Cependant, plus la monnaie en circulation est forte, plus sa valeur baisse et plus elle génère l’inflation. Alors, conserver l’héritage de son enfant en monnaie fiduciaire, c’est prendre le risque de diminuer sa valeur dans le futur. Contrairement au billet, l’or est fini et ne risque pas de perdre sa valeur.

Un produit disponible

La qualité et le nom de la monnaie fiduciaire changent d’un territoire à un autre. La France par exemple utilise l’euro comme monnaie d’échange alors que les USA utilisent le dollar. De plus, 1 dollar vaut en moyenne 0,91 euro, alors qu’un euro ne vaut pas la même somme en dollar. Si votre enfant doit se retrouver sur un territoire étranger, il doit effectuer un échange de monnaie. Ce qui ne peut se faire que dans une minorité de banques.

A contrario, l’or est unique. Vous pouvez l’amener n’importe où et l’utiliser aisément. Il est facile à revendre. De plus, sa transmission est simple et sans frais supplémentaires.

Une épargne sans fiscalité

L’épargne dans un compte en banque est sujet de nombreuses taxes et impôts exorbitants. Aussi, garder de l’argent à la maison n’est pas une meilleure solution pour un investissement. Vous pouvez être tenté de le dépenser ou même le perdre à tout moment. En choisissant d’investir dans l’or, vous êtes épargné de l’impôt et payez moins de taxes.

Par ailleurs, des droits de succession sont prélevés sur l’abattement entre parents et enfants. Ces frais équivalent à une grosse somme prélevée chaque 15 ans sur les donations de vos descendants. Investir dans de l’or représente un moyen de contourner tous ces frais prélevés par l’impôt.

Comment investir dans l’or ?

Comment investir dans l’or ?

Étant une monnaie rare, l’or n’est pas disponible sur le marché comme les autres types de monnaie. Toutefois, il se présente sous plusieurs aspects. Si vous décidez d’en faire un investissement, vous pouvez :

  • Acheter de l’or physique ;
  • Acheter de l’or au comptoir ;
  • Acheter de l’or en ligne.

Tous ces modes d’achat vous garantissent un bon investissement, mais l’achat en ligne est plus avantageux. Vous payez moins de fiscalité que sur l’or physique, vous ne risquez pas d’être victime de vol et votre patrimoine est conservé en toute sécurité.

Comment transmettre son héritage à ses enfants ?

Gérer votre succession de votre vivant est la meilleure manière d’éviter à vos enfants des problèmes familiaux et administratifs futurs. Vous pouvez investir dans l’or par exemple pour conserver le patrimoine de vos descendants. Surtout que le cours de l’or belge est bas, en comparaison à d’autres pays. Une donation au profit de chaque enfant lui permet de gérer les problèmes financiers en ce qui concerne la réalisation de ses projets.

Les précautions à prendre pour bien gérer la succession de ses enfants

La donation au profit de votre enfant ou de vos enfants permet de gérer par anticipation votre succession. Elle réduit également les frais de succession. Toutefois, vous devez prendre des conseils auprès des plus expérimentés pour éviter certaines erreurs. Pour des parents ayant un seul héritier, celui-ci a droit à cent mille euros d’abattement sur l’héritage de son père et le même montant sur celui de sa mère. Pour pallier ce problème et permettre à votre enfant de jouir de son héritage, vous pouvez :

  • Faire des donations notariées en donnant à vos héritiers les biens acquis avant le mariage ou ceux acquis avec votre conjoint ;
  • Faire un don d’argent familial en espèce par l’intermédiaire d’un notaire ;
  • Faire une transmission en pleine propriété.

Tous ces types de donations permettent de contourner au mieux les frais d’abattements. Par ailleurs, la donation notariée peut porter sur un bien immobilier, de l’argent ou même de l’or qui est une grande source de richesse.

À quel moment se procurer un héritage ?

Pour un défunt n’ayant que des ressources financières limitées, le délai pour récupérer la succession est généralement court. En moins d’un mois, chacun des héritiers reçoit la somme qui lui est due. Par contre, s’il s’agit d’un bien immobilier ou d’une assurance, la récupération de l’héritage prend plus de temps. Par ailleurs, si un parent exige un âge donné à son enfant à travers la rédaction d’un testament avant son décès, celui-ci ne peut que le respecter.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

À voir aussi

Quelle est la différence entre un sweat et un pull ?

Quelle est la différence entre un sweat et un pull ?

En matière de style et de mode, certains vêtements sont souvent confondus en raison de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *