Grossesse : période particulière marquée par de grands changements

La grossesse, une période particulière pour la future maman

Vous vous intéressez aux phénomènes intervenant durant la grossesse et voulez savoir à quoi vous attendre ? Sachez que le corps de la femme, de la tête aux pieds, subit des modifications lorsqu’elle est en période de grossesse. Loin d’être une mauvaise chose, ces étapes sont normales et nécessaires pour le bon développement du bébé.

Les changements physiques extérieurs

On est souvent très heureuse en lisant un test de grossesse positif ! Mais dès le début de la grossesse, des changements physiques s’opèrent jusqu’à l’accouchement et au-delà. Ils sont liés à l’évolution de l’embryon dans le ventre de la mère.

Des modifications dans tout le corps

Ainsi, on note une plus grande résistance de la chevelure et une pilosité plus prononcée qui s’estompe après la naissance du nouveau-né. Les seins, les jambes, la peau, tout le corps et bien sûr le ventre subissent des métamorphoses. Par exemple, le ventre grossit et s’arrondit, la peau se couvre de vergetures par endroits, dues à la perte d’élasticité. Une ligne foncée d’hyperpigmentation appelée “linea ligra” prend naissance sur l’abdomen et va du nombril au pubis.

Le visage n’est pas épargné par ce changement : il présente le plus souvent de l’acné et peut gonfler. Il se couvre parfois d’un masque de grossesse qui est une conséquence de l’hyperpigmentation et se manifeste par l’apparition de taches brunes. Les dents deviennent généralement plus sensibles et peuvent parfois saigner.

Une augmentation du poids

Une prise de poids est notable pendant la période de grossesse. La femme prend des rondeurs, son tour de ventre s’agrandit au fur et à mesure que le bébé grandit dans son ventre. Le centre de gravité de son corps est ainsi concentré vers l’avant, ce qui occasionne le plus souvent des douleurs dorsales et lombaires. Tant de changements surviennent durant ces 9 mois de grossesse qu’il serait opportun de capturer chaque moment pour en faire des souvenirs.

Suivez les mutations de votre corps grâce à une séance photo

Chaque grossesse est un moment unique et tellement important que l’on voudrait en avoir des souvenirs tangibles au fur et à mesure de son évolution. Alors, prendre des photos pendant cette période particulière est une idée bien accueillie des mères. Vous pouvez trouver un photographe de grossesse qui vous fera un ou plusieurs shootings seule ou en couple. Ces séances photo constitueront des souvenirs exceptionnels de ce moment parmi les plus importants dans une vie de femme.

Vous rendre plus belle

Les photos permettent de faire ressortir la beauté de la femme enceinte qui prendra confiance en elle. En effet, la grossesse étant une période difficile pour certaines, la prise de poids et d’autres facteurs leur font se sentir moins belles. Alors, un shooting vient à point nommé pour les faire rayonner et leur montrer à quel point la grossesse leur va bien.

Suivez les mutations de votre corps grâce à une séance photo

Un esprit créatif, un rendu original

Les photographes professionnels sont dotés d’une créativité qui leur permet de trouver des idées originales pour des prises de clichés réussies. Poser dans un jardin, une prairie, au bord d’un lac ou tout simplement en studio… Une touche d’authenticité sera systématiquement apportée par le professionnel afin de rendre chaque photo belle et unique.

Séance rétro avec bébé

Après le shooting pro, vous aurez de belles photos retouchées que vous pourrez montrer à votre enfant quelques années plus tard. Il aura ainsi l’occasion de voir comment vous le portiez dans votre ventre et d’apprécier la présence de son père sur les photos. Cela renforcera davantage le lien entre votre couple et lui.

Les changements physiologiques et la fatigue

L’état de grossesse entraîne une modification à plusieurs niveaux à savoir :

  • le système immunitaire
  • le rythme cardio-vasculaire
  • la respiration
  • l’appareil digestif

Un système immunitaire faible

Lorsque survient une grossesse, le fœtus dans le ventre de la mère est considéré par l’organisme comme un corps étranger. Pour éviter que l’organisme ne rejette le bébé, l’immunité de la mère baisse. Cela a néanmoins pour conséquence une exposition plus élevée à des risques d’infections.

Des changements sur les systèmes cardio-vasculaire et respiratoire

Les battements du cœur augmentent graduellement en fonction du niveau de développement du fœtus et peuvent atteindre 16 cycles par minute. Cela provoque une hausse du débit cardiaque de 20 à 40% au fur et à mesure que les mois s’égrènent. Paradoxalement, la tension artérielle diminue car les vaisseaux sanguins sont plus larges pour la circulation du sang dont le volume est augmenté.

Les besoins en oxygène provenant du fœtus et du placenta augmentent (environ 20 à 30%), entraînant un accroissement de la fréquence et du volume respiratoires de la mère. Cela explique la fatigue et l’essoufflement fréquemment ressentis par les femmes enceintes.

Autres modifications physiologiques

D’autres organes voient également leurs fonctions modifiées. Il s’agit notamment des reins qui filtrent une plus grande quantité de sang. Ceci, ajouté au fait que l’utérus exerce une pression sur la vessie qui perd en volume, provoque une incontinence urinaire. L’estomac et l’intestin connaissent aussi un ralentissement de la digestion, sous l’action hormonale.

Grossesse et équilibre psychologique

Pendant la grossesse, la femme enceinte fait face à des troubles psychologiques importants du fait de son état.

Des sautes d’humeur fréquentes

La condition physique et physiologique de la femme enceinte conditionne ses comportements psychologiques durant les 9 mois de grossesse. L’augmentation de la sécrétion d’hormones provoque des sautes d’humeur typiques de la future maman. Elle peut s’énerver pour un oui ou un non et tout de suite après fondre en larmes. Ses émotions sont amplifiées et ces changements d’humeur peuvent entraîner des troubles tels que les nausées et vomissements, le dégoût, etc.

L’anxiété

« Suis-je prête à être mère ? », « Comment vais-je m’occuper de cet enfant ? », etc. Ce sont là des inquiétudes qui tourmentent souvent les futures mamans. Loin d’être de simples questions, elles suscitent une réelle anxiété chez ces femmes sensibles aux changements de leurs corps. L’incertitude de ne pas être à la hauteur, la peur de complications durant la grossesse ou pendant l’accouchement, etc. Ces angoisses peuvent causer des conséquences majeures telles que le faible poids à la naissance et la prématurité du bébé.

Des sautes d'humeur fréquentes

D’autres changements psychiques

La future mère peut également être sujette à des troubles du sommeil, émotionnels et de l’appétit dus aux mécanismes hormonaux (la progestérone par exemple). Ceci, particulièrement durant le premier trimestre de grossesse. Elle ressent ainsi une grande fatigue et des envies fréquentes de dormir. Cela va en s’amenuisant au fur et à mesure que les mois passent.

Ainsi, au deuxième trimestre, une acceptation de l’état de grossesse est notée chez la femme enceinte et elle devient plus sereine. Le fœtus évolue normalement et l’on prépare la venue du bébé avec impatience. S’en viennent des discussions autour du sexe du bébé, de son prénom, etc.

Par contre, le troisième trimestre correspond à un retour des troubles anxieux avec possibilité de tocophobie, de la fatigue et des douleurs. Le fœtus s’est bien développé et pèse sur la mère qui a parfois du mal à marcher ou des difficultés à s’asseoir. Mais, une fois que le bébé vient au monde, toutes ces péripéties ne sont que de l’histoire ancienne dont on garde des bons souvenirs malgré tout.

Articles similaires

À voir aussi

Symptôme ovulation : signes pour savoir que vous ovulez

Quels sont les symptômes de l’ovulation chez la femme

L’ovulation est un phénomène normal du cycle menstruel chez la femme. Il correspond à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *