Diversification alimentaire menée par l'enfant avis et conseils

Diversification alimentaire : bien la mener pour la réussir

Lorsqu’un nourrisson atteint un certain âge, il est indispensable de diversifier son alimentation en lui apportant des aliments autres que le lait maternel. Pour effectuer cette transition, vous devez savoir, en tant que parent, le processus à suivre afin de bien mener la diversification alimentaire et la réussir. Moins simple qu’elle n’y paraît et, cependant, pas si compliqué, la diversification alimentaire du bébé ou diversification menée par l’enfant (DME) est un processus délicat auquel vous devrez prêter une grande attention.

Pas de précipitation pour commencer la DME

L’OMS recommande de pratiquer l’allaitement maternel exclusif durant les 6 premiers mois après la naissance d’un bébé. Puis, ces six mois révolus, un apport en d’autres aliments pourra être effectué. Dans la pratique, tous les bébés ne sont pas les mêmes. C’est un fait dont il faut tenir compte pour mettre en place la DME. Alors, vous devez vous assurer que votre bébé porte de l’intérêt aux aliments que vous lui offrez pour ne pas le brusquer. Vous pouvez, pour faciliter la transition vers la DME, manger régulièrement devant lui quelques semaines ou jours avant le début de la diversification alimentaire. Aussi, il est important qu’il sache se tenir assis tout seul le dos bien droit afin de faciliter la déglutition.

Commencez la DME avec les fruits et légumes

Pour débuter, un apport en fruits et légumes est recommandé. Armé(e) d’une petite cuillère en plastique souple, vous devrez servir ces aliments sous forme de purée. La cuillère doit être adaptée à la taille de la bouche de votre bébé pour éviter d’éventuelles blessures de ses gencives fragiles. Les légumes mixés doivent passer en premier en petites portions sans ajout de sel ou de sucre pour ne pas fatiguer ses reins. Puis, vous pourrez introduire les fruits, car, étant sucrés, ils seront plus faciles à être acceptés par le nourrisson.

Introduisez dans la DME les autres catégories d’aliments

Après les fruits et légumes, c’est le tour des produits riches en protéines tels que la viande, le poisson, le fromage l’œuf à 7-8 mois. Commencez par les lui donner en très petites quantités à raison d’une cuillère à café par jour. Puis, vous pourrez passer à deux cuillères à café par jour. Vous devez vous assurer que ces aliments soient bien cuits et hachés pour faciliter la prise.

Introduisez dans la DME les autres catégories d'aliments

À plus de 8-9 mois, vous pourrez commencer à donner à votre nourrisson des repas de plus en consistants jusqu’à le nourrir de plats familiaux au bout de 2 ans. Quant aux boissons, il est préférable d’éviter les jus et sodas avant 3 ans pour ne pas créer une dépendance au sucre. De l’eau suffira amplement donc.

Il est important de donner au nourrisson au minimum 4 repas par jour à savoir le petit-déjeuner, le déjeuner, le goûter et le dîner. Mais aussi, vous ne devrez pas procéder au sevrage du bébé avant ses 2 ans ; pendant ce temps, il faut diversifier son alimentation, selon les recommandations de l’OMS.

Quelques recommandations pour réussir la diversification alimentaire

Le moment où vous nourrissez votre bébé doit être convivial, vous devez lui parler de ce qu’il mange, rire avec lui. Vous pouvez le nourrir pendant que vous mangez vous-même afin de lui montrer l’exemple. Il doit se sentir de bonne humeur pour pouvoir manger avec plaisir. Et s’il n’aime pas un aliment, ne le forcez pas à le prendre. Vous pouvez le lui proposer à d’autres occasions.

Également, le nourrisson mange selon son appétit. S’il a très faim, il peut consommer une quantité plus élevée de nourriture. Dans le cas contraire, il ne faudra pas l’obliger à tout manger. Par ailleurs, vous devez le nourrir avec un aliment à la fois (avec un intervalle de plusieurs jours à deux semaines entre deux aliments) afin de savoir s’il présente des troubles de santé tels que la constipation, les allergies ou autres dus à l’aliment.

Articles similaires

À voir aussi

Sevrage bébé : règles à respecter, précautions, conseils

Conseils pour réussir le sevrage de son bébé

Après la grossesse, nourrir son bébé au lait maternel est une étape inévitable. Mais lorsqu’il …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *