Après la grossesse, nourrir son bébé au lait maternel est une étape inévitable. Mais lorsqu’il grandit, le sevrage bébé s’impose pour permettre à la mère d’acquérir un peu plus de liberté. Les contraintes de la vie professionnelle sont aussi des facteurs qui justifient la fin de l’allaitement. Mais, il n’est pas toujours facile de procéder à cette transition vers le biberon. Généralement, tout dépend de l’âge et du tempérament de votre enfant, mais aussi de vos sentiments à propos du sevrage bébé.

Le sevrage bébé : que savoir ?

Le sevrage bébé est l’arrêt définitif de l’allaitement au sein. Le plus souvent, il n’existe pas de période idéale pour sevrer son bébé. Le sevrage peut intervenir dès les premiers jours de la vie du bébé ou encore des mois plus tard. Tout dépend en effet des circonstances comme l’insuffisance de lait maternel dans le sein de la mère ou encore son indisponibilité. Dès les premiers jours de votre nourrisson, le sevrage bébé consistera en une transition du lait maternel vers le biberon. S’il est plus grand (entre 8 et 10 mois) ce sera plutôt dans le cadre de la diversification alimentaire. Il est important de procéder au sevrage de manière stratégique pour ne pas frustrer votre bébé.

Comment sevrer bébé convenablement ?

Il est important de procéder au sevrage bébé tout en douceur pour plusieurs raisons. D’abord, votre corps a besoin de temps pour s’adapter au fait qu’il ne doit plus produire du lait maternel. En effet, un arrêt brusque pourrait provoquer un engorgement douloureux de vos seins. Par ailleurs, votre bout de chou doit aussi apprendre à s’adapter à sa nouvelle alimentation. Il est alors recommandé de faire le sevrage de bébé par étapes successives et régulières sur une durée de 15 à 30 jours. Si les circonstances le permettent, vous pouvez le faire sur plusieurs mois.

Remplacer la tétée du soir

La tétée en fin d’après-midi est la première que vous devrez supprimer, car à cette heure (18h) le lait est produit en faible quantité. Maintenez ce rythme pendant trois à quatre jours pour permettre à votre bébé de se mettre dans la cadence. En remplacement, vous pouvez demander conseil à votre médecin sur le lait de premier âge adapté pour son poids et son âge.

Supprimer une seconde tétée

Pour être certaine que le sevrage de bébé sera une réussite, vous pouvez ensuite alterner entre tétée et biberon. Cela doit se faire au cours d’une même journée. Par exemple à 8h, vous nourrissez votre bébé au lait maternel, à 10h au biberon, ainsi de suite. Mais vous devez absolument maintenir la tétée du matin et du soir, car elles sont encore importantes. Vous devez également maintenir le rythme pendant un laps de temps. Vous pouvez dans le même temps introduire progressivement de nouveaux repas dans son alimentation.

Opter pour le sevrage définitif du bébé

Avant d’aborder cette étape, vous devez être sûr que vous et votre bébé êtes prêts. L’allaitement devient partiel à ce moment. Pour poursuivre idéalement l’arrêt de l’allaitement, vous pouvez tenter de supprimer progressivement l’allaitement du soir. Il faudra également ajouter à la tétée du matin un biberon pour un sevrage bébé définitif bien réussi. Vous verrez que plus vos seins seront moins sollicités, moins vous produisez du lait. Ce qui contraindra votre enfant à transiter vers le biberon.

Quelques astuces pour réussir le sevrage de bébé ?

Arrêter d’allaiter bébé n’est pas toujours aisé à réaliser, car il n’est pas facile de changer les habitudes de votre nourrisson. Il voudra par exemple toujours chercher le sein, si vous le mettez dans la même position pour lui donner le biberon. Changez alors de position pour le nourrir au lait artificiel. Au pire des cas, sollicitez l’aide de papa pour la prise de biberon. Par ailleurs, vous pouvez soulager votre nourrisson en lui donnant une tétine à sucer. Pour l’y habituer, vous pouvez y mettre quelques gouttes de lait. Dès les premiers jours du sevrage de bébé, vous pouvez aussi faire tirer votre lait maternel dans un biberon et insérer l’alimentation au lait artificiel progressivement.

Pour que votre bébé accepte sans rechigner sa nouvelle alimentation, amusez-vous à aiguiser son appétit. Autrement dit, attendez qu’il ait faim avant de lui offrir son biberon.

En définitive, le sevrage bébé est une transition qui peut se produire rapidement ou pas. Tout dépend du tempérament de votre enfant, mais aussi des astuces que vous mettrez en pratique pour y arriver. Dans tous les cas, il est important d’arrêter l’allaitement au lait maternel de manière progressive pour permettre à vous et au bébé de bien vous adapter.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *